People

Caroline Margeridon a failli plaquer Affaire conclue : “C’était chiant”


En seulement trois ans, Affaire conclue s’est imposée comme l’un des plus gros succès de France 2. Rendez-vous incontournable des après-midi des Français, l’émission est portée par Sophie Davant. Mais ce sont surtout les acheteurs qui sont devenus de véritables phénomènes. Parmi eux, on retrouve notamment Julien Cohen, Pierre-Jean Chalençon et Caroline Margeridon. Cette dernière fait d’ailleurs partie des favorites de l’équipe pour son plus grand plaisir.

C’est donc avec surprise que les téléspectateurs ont appris dans Je t’aime etc jeudi 18 juin 2020 qu’elle n’était pas du tout partante pour se lancer dans l’aventure en 2017. Alors que Daphné Bürki imaginait qu’elle avait tout naturellement sauté sur l’occasion de partager sa passion des objets sur le petit écran, c’est en réalité tout le contraire, la faute à un premier programme qui l’avait déçue comme elle l’explique. “Ils sont venus me chercher. J’avais fait une émission qui s’appelait Storage Wars, une émission américaine que je ne voulais pas faire du tout…” Il s’agit de la version française du programme populaire américain où l’idée est d’acquérir des box sans savoir ce qu’elles contiennent.

Alors, lorsque France 2 l’a sollicitée pour Affaire conclue, la maman de Victoire et Alexandre était quelque peu dubitative. “Ça venait de démarrer, ils m’ont envoyé le lien [pour visionner le concept] et là, j’ai fait ‘Bof’…“, a-t-elle reconnu. Toutefois, sa curiosité l’a poussée à faire “un premier essai“, qui ne s’est pas avéré concluant. “Le premier jour de tournage, franchement, je ne me suis pas marrée du tout. Il n’y avait rien qui me plaisait, ce n’était pas cool, c’était chiant, ça ne me plaisait pas“, se souvient-elle. Résultat, Caroline Margeridon avait indiqué à la production son envie de se retirer du projet. “À l’époque, on tournait deux jours de suite habillés pareil. Là, ils se décomposent, ils me disent : ‘Tu viens de bousiller deux jours de tournage…’ Donc j’ai fait : ‘Ok, je continue demain et j’arrête.’” À son retour en studio, la brocanteuse avait changé d’avis. “Le lendemain, je ne sais pas ce qui s’est passé… un déclic.” Depuis, elle considère les membres d’Affaire concluecomme une famille” et espère même une belle durée de vie pour l’émission où elle pourrait venir “avec (sa) vieille canne“.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page