Auto-Moto

un avant-goût avec sa version US


Nouveau Nissan X-Trail (2021) – Pour l’heure, la nouvelle génération du SUV 7 places, extrapolée du Qashqai, se dissimule officiellement sous l’appellation Nissan Rogue. Mais logiquement, cette version américaine dévoile à 99% les lignes du dérivé européen, concurrent des Peugeot 5008 et Volkswagen Tiguan Allspace.

En Europe, le Nissan X-Trail coule des jours heureux, sur son segment. Mais il est loin d’égaler les ventes records de son petit frère Qashqai, dans la catégorie de crossovers la plus en vue. De l’autre côté de l’Atlantique, il en va tout autrement pour lui, sous le nom de Rogue. En s’étant écoulé à plus de 380 000 exemplaires en 2019 en Amérique du Nord, il fait office de vache à lait sous ces latitudes. C’est d’ailleurs ce qui vaut à ce marché d’obtenir la primeur de la révélation de ce modèle.

Pas d’hybridation en vue… pour le moment

Il est, pour l’heure, difficile de faire le parallèle entre les caractéristiques du Rogue et celles du futur Nissan X-Trail, tant elles se montreront logiquement différentes sur le plan mécanique, d’un continent à l’autre. Si l’hybridation rechargeable est très attendue sur ce modèle, il semblerait qu’elle ne fera pas partie de la dotation, au lancement, au grand désespoir de la presse nord-américaine. Nos confrères canadiens de RMP ne comprennent pas cette absence, au moment où la concurrence en fait son principal cheval de bataille. En Europe, on espère que le bloc PHEV des Renault Captur et Mégane (160 ch cumulés) sera introduit sous le capot du nouvel X-Trail, avec un niveau de puissance potentiellement supérieur.

Boîte automatique d’un autre âge ?

L’autre source d’inquiétude vient de la reconduction de la transmission automatique à variateur CVT, peu appréciée sous nos cieux. On peut toutefois imaginer qu’elle ne traversera pas l’Atlantique, lors de son lancement en Europe, dans la mesure où l’actuel X-Trail s’est récemment converti, avec bonheur, à la boîte robotisée à double-embrayage DCT d’origine Renault.

Plus court que l’actuel X-Trail

S’il se destine prioritairement au marché nord-américain, friand d’imposants SUV, le nouveau venu semble ne pas avoir joué la surenchère, côté gabarit. Nissan annonce même une longueur en diminution de 4 cm, ce qui le ferait avoisiner les 4,65 m de long, équivalents à un Peugeot 5008. Le nouveau Nissan X-Trail se ferait donc plus compacte que le Volkswagen Tiguan Allspace (4,70 m).

Plus moderne et plus cossu

Esthétiquement parlant, le nouveau Nissan Rogue/X-Trail adopte les derniers codes de la marque, avec cette calandre très échancrée, au sommet de laquelle trônent de fines signatures lumineuses, façon Juke. Notons également les efforts accomplis en termes de qualité à bord, avec un cockpit d’apparence plus cossue. Son contenu multimédia s’annonce au diapason, intégrant une dalle intégralement numérique de 12,3” de diagonale, en lieu et place des compteurs analogiques. Elle relaie les informations, notamment relatives à la navigation, de l’écran tactile central de 9”.

Prix Nissan X-Trail

Il faudra patienter encore quelques semaines, voire quelques mois, avant de faire connaissance, de manière définitive, avec le nouveau Nissan X-Trail. En attendant cette variante européenne, ce Rogue nous met l’eau à la bouche de bien belle manière. Ce dernier démarrera sa carrière commercial à l’automne 2020 aux USA, quand l’X-Trail ne débarquera probablement pas avant 2021 en France. Son tarif de base évoluera au delà des 32 000 €, à coup sûr.

L’actualité de Nissan :

Essai Nissan GT-R Nismo 2020 : perfectionnism-o

Nissan dévoile toutes ses futures nouveautés en VIDEO

Essai Nissan X-Trail DiG-T 160 ch DCT (2020) : un bonheur n’arrivant jamais seul


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page