Sports

Gasquet se joue de la mort subite

Richard Gasquet semble s’être plutôt bien accommodé des conditions de jeu singulières proposées par les organisateurs de l’UTS1 ce dimanche. Au terme d’une rude bataille avec David Goffin, le Français l’a emporté par le biais de la mort subite.

Un Français a enfin triomphé sur la première édition de l’Ultimate Tennis Showdown. Après les échecs d’Elliot Benchetrit et Lucas Pouille plus tôt dans la journée, respectivement face à Alexei Popyrin et Feliciano Lopez, Richard Gasquet a terminé son match en vainqueur, ce au détriment du numéro 10 mondial, David Goffin.

Face au marathonien des courts, excellent défenseur s’il en est, le Biterrois a su gérer son entrée en matière, s’offrant le premier quart-temps (13-11). Avec le recul des trois rencontres précédentes sur les courts de la Mouratoglou Academy de Nice, les deux protagonistes ont été plutôt inspirés dans la gestion des temps morts ou l’utilisation des cartes bonus. Néanmoins, sur le deuxième quart-temps, le Belge a rétorqué (12-14).

La faute directe fatale

Le match est serré, les deux hommes se rendent coup pour coup et ne lâchent rien, éprouvés par le rythme rapide de la partie, minimisant les temps de récupération. Richard Gasquet glane la troisième séquence au buzzer des dix minutes (12-11), mais son rival trouve les ressources pour réagir par la suite (10-15) et pousser le Tricolore vers la mort subite.

Au terme des quarante minutes de jeu, les deux hommes n’ayant pas réussi à se départager, le premier qui parvient à marquer deux points consécutivement est déclaré vainqueur. Le Français frappe le premier d’un superbe passing croisé en coup droit, avant de voir son adversaire commettre une faute directe fatale. C’est dans la poche !

Lire aussi:

UTS1: Pouille défait à la mort subite
UTS1: Berrettini vient à bout de Brown

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Patrick Mouratoglou

    Le Français, coach de Serena Williams, est au coeur de ce nouveau projet.

  • 2/12

    Felix Auger-Aliassime – 20e mondial

    Le Canadien avait donné son accord, mais une blessure l’a contraint à déclarer forfait.

  • 3/12

    Dustin Brown – 246e mondial

    L’Allemand est capable de prendre feu sur le court, à n’importe quel moment, et de sortir des coups géniaux.

  • 4/12

    Richard Gasquet – 50e mondial

    De l’avis de tous, son palmarès n’est pas à la hauteur de son talent brut. De nouvelles conditions de jeu lui permettront-elles de briller ?

  • 5/12

    Stefanos Tsitsipas – 6e mondial

    Le Grec figure parmi les successeurs attendus des Nadal, Djokovic et autre Federer.

  • 6/12

    Matteo Berrettini – 8e mondial

    Parmi ses atouts principaux, l’Italien présente une puissance de frappe étonnante.

  • 7/12

    Dominic Thiem – 3e mondial

    L’Autrichien de 26 ans n’a pas encore décroché un Grand Chelem, mais à n’en pas douter, ce n’est plus qu’une question de temps.

  • 8/12

    Elliot Benchetrit – 208e mondial

    Le jeune Français (21 ans) remplacera Dominic Thiem sur le premier week-end de compétition.

  • 9/12

    Feliciano Lopez – 56e mondial

    L’Espagnol a débuté sa carrière au siècle dernier, et a su profiter du forfait de Félix Auger-Aliassime.

  • 10/12

    David Goffin – 10e mondial

    Le Belge est un marathonien des terrains. Sera-t-il à l’aise sur des formats plus courts ?

  • 11/12

    Benoît Paire – 22e mondial

    Son caractère tempétueux pourrait enfin lui profiter au travers d’une liberté d’expression plus étendue sur l’UTS1.

  • 12/12

    Lucas Pouille – 58e mondial

    Habituellement peu démonstratif, le Tricolore se lâchera-t-il un peu plus ?







Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page