Sports

Format, coaching, jokers… L’UTS veut casser les codes du tennis

L’Ultimate Tennis Showdown démarre ce week-end, avec plusieurs joueurs du Top 10 sur les courts et un objectif: tenter de séduire un nouveau public, plus jeune.

C’est à la fois un constat, et un signal d’alarme. Selon Patrick Mouratoglou, le fan de tennis, à l’heure actuelle, a en moyenne 61 ans. C’est donc pour partir à la conquête d’un nouveau public que l’entraîneur de Serena Williams a imaginé et lancé l’Ultimate Tennis Showdown, dont la première édition démarre ce samedi et sera visible en ligne sur le site de l’épreuve.

Ce tournoi, qui réunira du beau monde (Tsitsipas, Goffin, Pouille, Gasquet… plus Thiem, qui rejoindra l’aventure en cours de route), ne manque pas d’originalité et d’audace.

Tout est résumé dans cette vidéo:

Un format nouveau et accéléré

Oubliez les jeux, les sets, les 15-0, 30-40, égalité ou avantage… A l’UTS, place aux quart-temps, comme en NBA. Quatre périodes de dix minutes, avec chaque joueur qui sert deux fois de suite, alternativement. Le joueur avec le plus de points à l’issue du temps réglementaire remporte le quart-temps ; en cas d’égalité, un point décisif est disputé. Et s’il faut encore départager les joueurs après les quatre quart-temps, ce sera la mort subite: le premier joueur qui remporte deux points de suite est déclaré vainqueur. L’objectif ? Un jeu plus rapide. Les joueurs n’auront d’ailleurs plus que 15 secondes (et pas 25) entre chaque point.

Un code de conduite assoupli

L’UTS compte s’affranchir de certaines règles qui rendent le tennis un peu rigide. Les joueurs auront ainsi le droit de s’exprimer, sans risquer le fameux « warning », tant qu’ils restent dans les limites (pas d’insulte, pas de violence, mais du chambrage). Le coaching sera autorisé, et même favorisé. Chaque entraîneur pourra intervenir une fois par quart-temps, à l’aide d’un buzzer, et communiquer avec son joueur par l’intermédiaire d’un casque. Les téléspectateurs n’en manqueront pas une miette, mais les discussions seront obligatoirement en anglais.

Des jokers à jouer, pour pimenter le jeu

Voilà sans doute la principale innovation: les cartes UTS. Chaque joueur aura à sa disposition des jokers, à utiliser pendant la rencontre. Leur effet ? Enlever un service à l’adversaire, ou marquer trois points au lieu d’un en cas de coup de gagnant, etc. Chaque joueur pourra utiliser quatre cartes par match (sur les sept à disposition), avec un maximum de deux par quart-temps. C’est le coach du joueur qui décidera d’utiliser les cartes jokers, dans les moments-clés. Un peu comme un bonus dans Mario Kart, ou un bon vieux +4 au Uno. Cela promet quelques séquences savoureuses. Rendez-vous dès samedi pour avoir à quoi cela ressemble…

Le programme de samedi:
16h: Lucas Pouille  vs Elliot Benchetrit
17h15: Dustin Brown vs Benoît Paire
18h30: David Goffin vs Matteo Berrettini
21h00: Alexei Popyrin vs Feliciano Lopez
22h15: Richard Gasquet vs Stefanos Tsitsipas

Lire aussi:
Toute l’actu du Tennis
Thiem complète le plateau de l’UTS
Faut-il s’inquiéter pour Federer ?

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Mouratoglou lance l’UTS

    Patrick Mouratoglou lance un nouvelle Ligue de tennis.

  • 2/12

    Les Gladiateurs

    On connaît déjà neuf joueurs qui vont participer à cette nouvelle compétition. Mouratoglou voulait des joueurs à fort caractère, il va être servi.

  • 3/12

    Place au jeu

    Après plus de trois mois sans le moindre match à se mettre sous la dent, l’UTS va permettre aux fans de se régaler à nouveau.

  • 4/12

    Un nouveau format

    Finis les sets à rallonge, le nouveau format prévoit des quart-temps de 10 minutes. Il y en aura un cinquième en cas d’égalité.

  • 5/12

    Lachez-vous !

    Le but du jeu n’est évidemment pas de mettre en avant le pétage de plomb mais plutôt de laisser les joueurs s’exprimer davantage. Les nouveaux joueurs ne sont pas plus lisses, ce sont les règles qui sont plus dures.

  • 6/12

    Une bonne ambiance

    Le but est de mixer l’ambiance d’une exhibition et la qualité du jeu.

  • 7/12

    Paire, ça colle

    Benoît Paire, de par son fort caractère et ses qualités raquette en mains, correspond parfaitement au profil recherché.

  • 8/12

    Les fans voteront

    Pour impliquer encore plus les fans, ceux-ci auront le droit de voter pour les bonus-malus à travers Twitter.

  • 9/12

    Le coaching est permis

    Les joueurs pourront recevoir les précieux conseils de leur entraîneur pendant les rencontres.

  • 10/12

    Des matches plus courts

    Le nouveau format de jeu ne permettra plus des matches à rallonge. L’exemple de Mahut et Isner est volontairement excessif mais symbolique d’une nouvelle ère.

  • 11/12

    Bonus et Malus

    Des bonus et malus, c’est nouveau et cela va permettre aux joueurs d’ajouter du piment au jeu.

  • 12/12

    Des micros sur les joueurs

    Tous les joueurs porteront des micros sur eux si bien que l’on pourra entendre tout ce qu’ils disent…





Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page