Sports

L’OL s’en prend encore à L’Equipe

Le club rhodanien n’a pas aimé la façon dont le quotidien a traité la lettre envoyé par le président de l’UEFA à Jean-Michel Aulas.

En guerre perpétuelle contre les autres clubs, contre les instances français, contre le gouvernement, l’Olympique Lyonnais est aussi fréquemment en conflit avec les médias, notamment avec L’Equipe. Ainsi, le club rhodanien n’a pas aimé l’article publié samedi par le quotidien au sujet de la lettre envoyé par le président de l’UEFA à Jean-Michel Aulas. L’OL dénonce une « fuite organisée » de ce courrier, et critique l’analyse faite par L’Equipe.

« Cette réponse ne désavoue en rien l’Olympique Lyonnais, contrairement à ce qu’affirme l’Equipe, écrit ainsi l’OL dans un communiqué, de même qu’elle ne contredit en rien le précédent courrier adressé le 14 mai par le Président Aleksander Ceferin à Jean-Michel Aulas, courrier qui précisait que la date du 3 août ne pouvait pas être à l’origine de l’arrêt du championnat comme l’avait affirmé à plusieurs reprises Madame la ministre des sports !  Et étonnamment dans son édition d’aujourd’hui, L’Equipe croit bon d’ironiser sur les remarques que l’Olympique Lyonnais et son Président avaient alors faites et qui étaient pourtant en parfaite ligne avec la position de l’UEFA. »

Les décisions « hâtives et orientées » de la LFP

L’OL a préféré le ton de l’article du Parisien, samedi soir, qui révélait que l’UEFA avait donné son feu vert pour une fin de championnat en mode playoffs, comme l’avait proposé Aulas. Et le club rhodanien note bien que l’UEFA a reconnu que « la décision des autorités françaises d’annuler la saison a été prise relativement tôt« .

Le club rhodanien appelle ainsi L’Equipe à faire « preuve de l’objectivité nécessaire » sur un sujet brûlant, à savoir « les décisions trop hâtives et orientées prises par la LFP le 30 avril dernier, et en totale contradiction avec celles prises par les 10 premiers championnats européens concurrents de la France. » L’OL conclut ainsi en rappelant que « le président de la DNCG a lui-même affirmé que l’on s’orientait vers un déficit d’exploitation du football français de près d’1,2 milliard d’euros pour la saison 19/20. »

Lire aussi:
L’OL abat sa dernière carte
Catastrophe en vue pour le PSG, l’OM ou l’OL ?


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page