Femme

l’humoriste et acteur s’est éteint à 85 ans

À l’apogée de sa carrière dans les années 90, Guy Bedos conquit bien assez vite le cœur des français par son charisme unique, ses engagements politiques et sa capacité indéniable à faire rire le public. Prédestiné depuis son enfance à fouler les planches des théâtres, cet artiste né en 1934 à Alger et débarqué à Paris à l’âge de 15 ans, a pourtant fait ses premiers pas de comédien par pur hasard. Un hasard qui fut une véritable révélation pour ce dernier. Après avoir poussé les portes de l’école de la rue Blanche, Guy Bedos saisit l’envie d’entrer au Conservatoire d’art dramatique, sans y parvenir. Mis sur la route de nombreuses icônes du cinéma français à commencer par la vedette Jean-Paul Belmondo, Guy Bedos se marie par la suite à Sophie Daumier avec qui il partage l’affiche de divers sketches applaudis.

Guy Bedos : un artiste complet

En parallèle de son métier d’humoriste, Guy Bedos mène d’une main de maître une carrière dans l’industrie du cinéma et campe des rôles sur grand écran qui lui valent d’être reconnu comme un acteur à part entière. Du film « Un éléphant ça trompe énormément » de 1976, à « Nous irons tous au paradis » sorti en 1977, en passant par le succès en 1991 du film « Le Bal des casse-pieds », Guy Bedos est un artiste émérite. Un artiste comme on n’en fait (presque) plus.

À lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page